Crochet·Giamanella

Marché de Noël : le bilan

En décembre j’ai participé à mon premier marché de Noël en tant que créatrice.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, ni en matière de ventes ni en matière de visibilité pré et post événement, c’est pour cela que j’ai décidé de rédiger ce post, pour faire non seulement un bilan pour moi mais aussi pour tous ceux et celles qui voudraient tenter l’aventure en fin d’année.

Comme il s’agissait d’une première pour moi j’avais choisi un événement où la participation aux frais se faisait en fonction du chiffre d’affaire et ne représentait pas une « location » de stand ou de châlet. De cette façon, je n’avais pas à avancer une somme astronomique au risque de ne pas rentrer dans mes frais si ça ne fonctionnait pas.

Voici le bilan, un mois après le marché.

  • L’organisation :

Sur le papier l’organisation est top : un lieu magnifique, avec beaucoup de passage, des ateliers créatifs pour les enfants organisés en même temps et une mini ferme dans les jardins.

Nous étions quant à nous installés sur la terrasse pendant 2 jours sur les 3 du marché, le troisième dans le patio.

Ce qui aurait pu être un atout (après tout nous sommes dans le Sud et le soleil était présent) ne l’a pas forcément été puisque le mistral avait décidé de s’inviter. Avec le froid, peu de gens passaient à l’extérieur et beaucoup se dépêchaient d’emmener leurs enfants voir les animaux de la ferme et retournaient se réchauffer près de la cheminée (et on les comprend !). Certains exposants ont même préféré quitter le marché avant la fin de la première journée.

Bilan mitigé de ce côté mais malheureusement la météo est imprévisible et nous en étions dépendants.

Si vous acceptez un marché de Noël, faites donc attention à l’organisation et aux aléas qui peuvent mettre en péril même la meilleure des organisations.

  • La communication :

La ville a énormément communiqué sur les événements organisés pendant les vacances de Noël. De ce point de vue la communication a plutôt été bonne.

Sur place par contre, sur notre lieu d’accueil, la communication n’a pas été aussi bonne mais nous étions tout de même signalés pour que les visiteurs puissent nous trouver.

N’hésitez pas à communiquer un max de votre côté pour vous assurer au minimum la visite de vos amis / connaissances / followers locaux.

  • Les ventes :

De ce côté, soyons honnêtes, le bilan aurait pu être plus positif. Certains articles sont très bien partis (les bonnets ont eu du succès, merci au mistral, huhu ! La dînette a également beaucoup plu ainsi que les petits objets de déco comme les cactus, plutôt de l’achat de dernière minute, « coup de tête » ou « coup de coeur »), mais globalement les achats de Noël étaient déjà faits et même si les visiteurs étaient généreux en compliments, beaucoup se sont contentés de faire du lèche vitrine.

L’illustration de ce post n’est pas là par hasard : j’ai distribué énormément de cartes de visite pendant le marché. Même s’ils avaient bouclé leurs achats de Noël, les visiteurs m’ont dit être charmés par mes créations et beaucoup m’ont demandé ma carte.

Une fois le mistral calmé (et lors de la journée dans le patio), j’ai donc installé mes cartes en libre-service.

J’ai tout de suite constaté une augmentation des visites de ma boutique en ligne, de nouveaux abonnés sur Instagram et sur Facebook, cela m’a permis de confirmer que la présentation des cartes de visite est positive, voire indispensable (quand le temps le permet).

  • Les rencontres :

Alors voilà pour moi le point le plus positif de ce premier marché de Noël (et ça tombe bien, c’était un peu aussi ce que je recherchais) : faire un max de rencontres au niveau local, et aussi me faire connaitre en tant que créatrice.

J’ai rencontré beaucoup de gens que je connaissais mais qui n’avaient aucune idée de mon activité de créatrice, j’ai croisé des commerçants que mes créations ont également intéressés… J’ai eu énormément de retours positifs sur mes créations, et je vous raconte pas comme ça m’a reboostée en fin d’année !!

J’ai aussi rencontré un journaliste de Vaucluse Matin, venu pour une autre interview, que mon travail a intéressé et qui a fini par m’interviewer !

J’ai eu droit à un encart dans l’édition du 31/12/2017, dans la rubrique « gens d’ici », si c’est pas le bonheur ça !! Et aussi la proposition de communiquer sur mes événements à venir, notamment les ateliers qui l’ont beaucoup intéressé.

Bilan hyper positif donc en matière de rencontres. Je ne pouvais espérer mieux.

  • Conclusion :

Si vous souhaitez vous développer au niveau local je vous conseille donc de participer aux marchés de créateurs locaux ou autres événements éphémères que vous trouverez près de chez vous.

Soyez vigilant(e)s sur l’organisation (y compris en terme de date de l’événement, ici un peu trop tardive comme j’ai pu le constater, la plupart des gens ayant déjà fait leurs achats de Noël).

L’option de la commission en fonction du chiffre d’affaire (et non la location d’un stand) me paraît bonne pour une première expérience, en tout cas sans risque.

N’hésitez pas à communiquer sur les réseaux sociaux et au niveau local en plus de la communication officielle.

Mettez en évidence vos flyers et/ou cartes de visite pour être sûr(e) que vos visiteurs emporteront de quoi se souvenir de vous.

Et surtout amusez-vous et souriez ! Vous allez forcément faire de belles rencontres.

Si vous voulez partager votre expérience de marché de créateurs, n’hésitez pas à commenter, je vous lirai avec plaisir !

Publicités
Crochet·Tutoriel

Et si on réalisait ensemble une corbeille au crochet ?

Bonne année à toutes et à tous !

Pour bien débuter cette nouvelle année et vous aider dans vos résolutions d’organisation, je vous ai préparé un nouveau tuto vidéo (ouiiiiii !!!).

En 20 minutes je vous explique comment fabriquer une corbeille au crochet avec du fil trapilho (il s’agit de jersey recyclé, de la maille t-shirt issue des usines textiles, souvent la lisière des laizes de tissu non utilisées en confection).

Pour réaliser cette corbeille, il vous faut donc :

  • 1 ou plusieurs pelotes de trapilho suivant la taille de votre projet final (vous en trouverez dans la plupart des boutiques de loisirs créatifs, physiques ou en ligne)
  • 1 crochet 10mm ou 12mm si le fil est un peu épais. Je préfère le rendu du crochet 10mm, qui donne une maille un peu plus resserrée, une meilleure tenue au projet final.
  • 1 aiguille à laine (un gros chas est préférable car le fil est vraiment épais)
  • 1 marqueur pour marquer la première maille de vos tours (vous aurez toutes les explications dans la vidéo). Si vous n’avez pas de marqueur, un fil de couleur contrastante fera l’affaire.
  • 1 paire de ciseaux

Vous avez votre matériel ? Alors go ! Cliquez sur le lien ci-dessous et suivez le guide !

Lien vers la vidéo

Si vous avez oublié comment former les mailles serrées, vous pouvez retrouver mon premier tuto en cliquant ⇒ ici

Belle journée créative à toutes et à tous.

 

Crochet

Noël approche…

Nous y voilà ! Plus que quelques jours avant Noël…

Le temps a vite passé depuis mon dernier post, mais je n’ai pas chômé, je vous préparais une petite surprise : si vous habitez les environs d’Avignon vous pourrez me rencontrer à Villeneuve lez Avignon à la Maison Bronzini pour le marché gourmand des producteurs les 16, 17 et 23 décembre.

S’agissant d’un marché gourmand vous trouverez évidemment quelques pièces de ma fameuse dînette au crochet : quelques légumes, pâtisseries, sushis… Mais aussi de la déco pour réchauffer votre intérieur et apporter la touche « hygge » indispensable à l’atmosphère des fêtes de fin d’année, et des accessoires vestimentaires de saison.

 

Pour voir le programme complet cliquez sur l’image ci-dessous :

fullsizeoutput_27ee

 

Alors je vous dis à tout bientôt, n’hésitez pas à venir me faire un petit coucou si vous passez !

 

Crochet·Tutoriel

Alors, on se lance ?

Il y a quelques semaines je vous ai concocté un premier tutoriel vidéo.

En moins de 10 minutes, je vous montre comment travailler en rangs : je vous apprends à nouer votre fil, monter une chaînette de mailles en l’air et réaliser un rang de mailles serrées, et comment passer au rang suivant.

Vous n’avez plus qu’à cliquer sur le lien ci-dessous… Mais attention, une fois lancé(e)s, vous serez conquis(es)… Vous voilà prévenu(e)s !

Alors bon visionnage et à vos crochets !

Tutoriel #1 : La maille serrée

Couture·Crochet·DIY

A la faveur de l’automne

Cela faisait longtemps, très longtemps que l’idée me trottait en tête…

J’ai enfin trouvé l’élan pour me lancer, à la faveur de l’automne, et voici donc mon blog, tout frais, tout neuf.

Ici je vais vous montrer mes inspirations, je vous parlerai DIY, je vous parlerai un peu de couture aussi parce que c’est par là que tout à commencé… Mais surtout je vais vous parler de crochet !

Si vous n’avez jamais tenu un crochet de votre vie, apprêtez-vous à devenir complètement accro parce qu’ici je vous expliquerai les bases du crochet, je mettrai à disposition des tutoriels photo ou vidéo pour apprendre plus facilement, des patrons gratuits à télécharger au format PDF et bien sûr je vous montrerai mes créations, que vous pourrez retrouvez en boutique ou via la rubrique « contact ».

Vous l’aurez compris, ici le partage va régner en maître.

Alors bienvenue à tous !