Crochet·DIY·Tutoriel

Amélie Poulain

Cette année pour la tombola de la kermesse de l’école de ma fille j’ai réalisé des lots de dînette au crochet sur le thème « retour de marché ».

La saison des framboises battant son plein je ne pouvais pas ne pas en réaliser pour garnir le filet à provisions… et bien sûr j’ai pris des notes en les faisant !

Vous savez ce que ça veut dire… Un tuto !!

Préparez-vous à voir pas mal de photos, le tuto est relativement facile et à mon avis accessible aux débutants mais j’ai préféré faire beaucoup de photos pour que tout soit clair.

Le tuto :

Matériel : Vous aurez besoin d’un crochet 2mm, d’une pelote de fil Safran de Drops (j’ai utilisé ici le coloris 55), d’un anneau marqueur, d’une aiguille à laine et d’une paire de ciseaux.

Points utilisés :  Anneau magique, Demi point soufflé (ce qu’on appelle le « puff stitch » en anglais), Augmentations (Aug.), Diminutions (Dim.)

Demi Point soufflé : Faire un jeté, piquer dans la maille et ressortir le fil, (3 boucles sur le crochet), faire un jeté, piquer dans la même maille et ressortir le fil, (5 boucles sur le crochet), faire un jeté, passer le fil à travers les 5 boucles du crochet.

Pour un bel effet soufflé, ne serrez pas vos jetés quand vous les crochetez, tirez un peu le fil pour laisser une largeur équivalente à 1 fois la largeur de crochet environ pour ce tuto.

 

 

Augmentation : 2 Demi points soufflés dans la même maille

Diminution : Faire un jeté, piquer dans la première maille et ressortir le fil, (3 boucles sur le crochet), faire un jeté, piquer dans la maille suivante et ressortir le fil, (5 boucles sur le crochet), faire un jeté, passer le fil à travers les 5 boucles du crochet.

Technique utilisée : spirale, comme pour crocheter un amigurumi.

1er tour : 6 Demi Points soufflés dans un anneau magique {6}

 

 

2ème tour : [1 Demi point soufflé, 1 Aug.] x 3 {9}

Attention : Pensez à bien repousser l’arrière du travail vers l’intérieur de la framboise  comme montré sur les photos ci-dessous pour bien continuer à travailler dans le bon sens et éviter de vous retrouver avec un travail à l’envers (qui ne rendrait pas du tout pareil et serait moins joli).

 

 

3ème tour : [2 Demi points soufflés, 1 Aug.] x 3 {12}

4ème tour : 12 Demi points soufflés {12}

5ème tour : [2 Demi points soufflés, 1 Dim.] x 3 {9}

 

 

Coupez le fil, faites le ressortir à travers la boucle de la dernière maille et à l’aide d’une aiguille à laine, faites le passer sous la première maille du tour, puis revenir dans la boucle de la dernière maille (vous pouvez retrouver cette technique sur ma page Facebook dans une mini vidéo).

Coupez et rentrez les fils.

Recommencez autant de fois que vous le voudrez, le but étant de remplir la barquette que vous avez mangée au dessert ou d’en avoir au moins suffisemment pour jouer les Amélie Poulain et en poser une sur chaque doigt 😉

fullsizeoutput_2cf8

Publicités
Crochet

#The100DayProject

Depuis maintenant 11 jours, j’ai commencé le « 100 day project », un défi lancé sur Instagram qui consiste à réaliser un projet sur 100 jours.

Comme je suis toujours à la recherche de défis à relever en terme de créativité, et que le défi m’a de suite inspirée, je me suis lancée.

Le fait d’étaler un seul projet sur 100 jours par contre me motivait moyennement et j’ai donc décidé de diviser ces 100 jours en 10 projets, sur un seul et même thème : le cabinet de curiosités.

Me voici donc partie pour 100 jours de curiosités !

J’ai débuté il y a quelques années ce projet de cabinet de curiosités entièrement réalisé au crochet. J’y ai récemment ajouté une illustration brodée, mais il me paraissait encore bien vide. Je fais donc d’une pierre deux coups : je remplis mon cabinet de curiosités ET je vous aide à créer le vôtre !

Ah oui, parce que ce que je ne vous ai pas encore dit c’est que tous les 10 jours, une fois chaque projet terminé, je mettrai le patron pour le réaliser sur Ravelry ! Et pour fêter la sortie de chaque patron, j’organiserai un concours sur Instagram pour faire gagner ce patron à l’un ou l’une d’entre vous 😀

{Nous sommes aujourd’hui vendredi 13 et le concours lancé hier soir pour gagner le premier patron est toujours en cours, vous pouvez encore y participer jusqu’à ce soir 20:00 sur Instagram}

Le premier projet est donc terminé, je m’étais lancé pour défi de réaliser une coquille d’oursin au crochet. J’en avais déjà fait plusieurs il y a 3 ou 4 ans, mais je voulais une autre construction pour celle-ci, je voulais qu’elle puisse être ouverte sur le dessus, et donc ne pas avoir à la rembourrer. Il me fallait réfléchir autrement que pour les amigurumis et repenser entièrement mon patron initial.

fullsizeoutput_2af1

Je trouve le résultat encore plus beau et réaliste, je suis très contente d’avoir enfin pris le temps de revoir ce patron qui ne me satisfaisait qu’à moitié et enfin pouvoir vous le proposer à la vente. Vous le trouverez sur Ravelry, soit en cliquant sur la photo ci-dessus, soit en cliquant sur ce lien < coquille d’oursin >

Voilà pour ce premier projet, je commence aujourd’hui le 2ème projet, qui devrait être un peu plus technique… Je vous en dirai plus sur Instagram !

 

 

Crochet·DIY·Tutoriel

Le mini Top Boho

Tout a commencé par un coup de coeur… Pour le fil Fashion Jersey de Rico Design !

J’ai craqué et j’en ai acheté 5 pelotes de couleur rose pâle (très difficile à prendre en photo, vous verrez que suivant les photos il prend des teintes différentes) avec l’idée de le transformer au plus vite en vêtement pour ma fille, en me disant que je trouverais bien un modèle sympa sur Pinterest ou sur Ravelry.

Et puis non, rien, nada, aucun modèle ne me plaisait ou ne correspondait à l’épaisseur du fil.

Je suis donc partie en freestyle, sur une base de point de blé (aussi appelé point de riz – « moss stitch » ou « seed stitch » en anglais), et le reste est venu tout seul.

La princesse étant un peu hippie sur les bords, j’ai fait un empiècement ajouré, et comme elle est quand même casse-cou j’ai fait des bretelles assez larges pour qu’elles ne tombent pas de ses épaules sans arrêt.

Voilà le Top Boho fini, j’avoue que je suis plutôt fière du résultat ! Il est léger, il a la touche bohème/hippie que ma fille adore, il est facile à porter avec un short, un jean ou une jupe, bref, je pense qu’il va faire partie des indispensables de sa garde-robe printemps/été (+ été indien) 2018 !

 

Freestyle, freestyle… oui, mais en prenant des notes ! Je vous offre donc aujourd’hui les explications pour réaliser ce top en taille 8 ans, et également des infos pour l’adapter dans une taille supérieure (ou inférieure).

Le tuto :

Taille : 8 ans

Matériel : Vous aurez besoin d’un crochet 7mm, de 5 pelotes de fil Fashion Jersey de Rico Design (j’ai trouvé les miennes en mercerie), d’une aiguille à laine et d’une paire de ciseaux.

Points utilisés :  maille serrée (MS), maille en l’air (ML), maille coulée (MC), Demi-bride (Demi-br.),  bride (Br.) et bride magique (Br. mag.), point soufflé (Pt. Sfl.) (ce qu’on appelle le « puff stitch » en anglais)

Bride magique : Ma façon préférée de débuter un rang de brides ! Commencer le rang par une ML (ou finir le rang précédent par la ML et tourner), faire une MS dans la première maille, passer le crochet sous le brin de gauche du « v » formé par la MS, faire un jeté et  faire une nouvelle MS sur la première. Tadaaaa ! C’est magique ! Ca ressemble à s’y méprendre à une vraie bride, c’est moins moche que 3 ML qui flottent en début de rang et ça rend les bords plus réguliers 😀

 

Point soufflé : Faire un jeté, piquer dans la maille et ressortir le fil, (3 boucles sur le crochet), faire un jeté, piquer dans la même maille et ressortir le fil, (5 boucles sur le crochet), faire un jeté, piquer dans la même maille et ressortir le fil, (7 boucles sur le crochet), faire un jeté, passer le fil à travers les 7 boucles du crochet, fermer par une ML. Pour un bel effet soufflé, ne serrez pas vos jetés quand vous les crochetez, tirez un peu le fil pour laisser une largeur équivalente à 2 fois la largeur de crochet environ.

 

Corps :

Devant :

Monter une chaînette de 45 ML + 1, tourner

1er rang : 1 MS dans la 2ème ML à partir du crochet, 1 ML, *1 MS, 1 ML*, répéter de * à * jusqu’au bout du rang, tourner {45} (la largeur de votre devant doit être d’environ 35 cm)

2ème rang : 2 MS, 1 ML, *1 MS, 1 ML* répéter de * à * jusqu’à l’avant dernière maille. crocheter une MS dans chacune des 2 dernières mailles, faire une ML, tourner {45}

3ème rang : *1 MS, 1ML*, répéter de * à * jusqu’au bout du rang {45}

Répéter les rangs 2 et 3 jusqu’à atteindre une hauteur d’environ 30 cm (44 rangs pour moi).

Dos : 

Répéter les instructions du devant.

Coudre ensemble les côtés du dos et du devant pour former un tube.

Il n’y a pas d’endroit ni d’envers puisque le point de blé est reversible, vous ne pourrez donc pas vous tromper !

BohoTop_Giamanella_SeedSt

Empiècement :

Les empiècements devant et dos sont composés de 3 granny squares de 8 x 8 cm, cousus ensemble, puis cousus en haut des rectangles formant le devant et le dos du top.

Chaque empiècement mesure donc 8 cm de haut sur 24 cm de large au total.

Granny square fleur : En faire 6

Former une chaînette de 4 ML, la fermer par une MC pour former un cercle

1er tour : Faire une ML, puis 16 MS tout autour du cercle, fermer par une MC dans la première MS

2ème tour : 1 ML, 1 MS dans la même maille, *4 ML, sauter une maille, 1 MS* x 7, 2 ML, 1 Demi-br and la première MS du tour (vous obtenez donc 8 arceaux tout autour du cercle)

3ème rang : 1 ML, 1 MS, 2 ML dans le même arceau, {3 Demi-br., 4 ML, 3 Demi-br.} dans l’arceau suivant, 2 ML, *1 MS dans l’arceau suivant, 2 ML, {3 Demi-br., 4 ML, 3 Demi-br.} dans l’arceau suivant, 2 ML*, répéter de * à *, fermer par une MC dans la première MS.

Couper et rentrer les fils.

Allez, je vous connais maintenant, je sais que vous êtes visuel(le)s, je vous ai préparé un diagramme évidemment 😉

Grannyfleur_Diagram_Giamanella

Coudre 3 granny squares ensemble pour former un empiècement, puis coudre l’empiècement au milieu du devant. Répéter pour le dos. Couper et rentrer les fils.

BohoTop_Giamanella_Granny

Bretelles :

Faire une chaînette de 3 ML + 1, tourner

1er rang : 1 Bride magique, *1 Pt. Sfl., 1 ML, 1 Pt. Sfl.* dans la même maille, 1 Br., 1 ML, tourner

2ème rang : 1 Br. Mag., *Pt. Sfl., 1 ML, 1 Pt. Sfl.* dans l’arceau formé par la ML du rang précédent, 1 Br., 1 ML, tourner

Répéter le 2ème rang jusqu’à obtenir la bonne longueur de bretelle. J’ai fait 10 rangs au total pour des bretelles de 15 cm.

Coudre les bretelles aux empiècements devant et dos.

Couper et rentrer TOUS les fils 😉

BohoTop_Giamanella_Bret

Voilà, votre top est fini !!

Pour l’adapter à une taille plus petite ou plus grande, prenez les mesures sur un débardeur qui vous va bien (ou sur vous directement) et adaptez la largeur et la hauteur des rectangles devant et dos pour former le corps (des aisselles jusqu’à la ceinture ou les hanches selon la longueur désirée). Pour les empiècements, ajoutez ou enlevez des granny pour adapter la largeur nécessaire.

Idem pour les bretelles, mesurez directement sur vous ou votre enfant la longueur nécessaire et réalisez le nombre de rangs suffisant. Easy !

Vous pouvez également utiliser un fil plus fin et un crochet plus petit puisque tout le modèle est calculé en centimètres et non en nombre de mailles.

Comme d’habitude, si vous réalisez un top d’après mon tuto, n’hésitez pas à partager votre réalisation en me taggant ou en utilisant le hashtag #giamanella ou dans ce cas #TopBohoGiamanella 😉

Allez, maintenant le printemps peut enfin arriver, la garde-robe légère est officiellement entamée !

 

Crochet·DIY·Tutoriel

Minis oeufs de Pâques

Si vous me suivez sur Instagram vous avez du voir les petits oeufs colorés que j’ai ajoutés à la commande de Maria.

Et bien aujourd’hui, je vous offre le tuto pour les réaliser.

Et comme j’aime vous faire des cadeaux, je vous offre aussi le tuto pour réaliser les fleurs qui les accompagnent sur la photo.

Le tuto des oeufs est accessible dès le niveau débutant. Il faut maîtriser la maille serrée, les augmentations et les diminutions, comme pour n’importe quel amigurumi.

Pour les fleurs, vous devrez savoir faire également des demi-brides, des brides, et si vous voulez réaliser la feuille, les doubles brides.

Le tuto des minis oeufs

Matériel : Vous aurez besoin d’un crochet 3mm, de fil de coton de la taille correspondant à votre taille de crochet (j’ai utilisé du coton safran * de Drops Design et du coton DMC Natura just cotton *), d’un anneau marqueur, de rembourrage, d’une aiguille à laine et d’une paire de ciseaux.

Points utilisés : Anneau magique, maille serrée (MS), augmentations (Aug.) et diminutions (Dim.).

Technique utilisée : spirale, comme pour crocheter un amigurumi.

1er tour : 6 MS dans un anneau magique {6}

2ème tour : 6 Aug. {12}

3ème tour : 1 MS, 1 Aug. x 6 {18}

4ème, 5ème et 6ème tours : 18 MS {18}

7ème tour : 4 MS, 1 Dim. x 3 {15}

8ème tour : 15 MS {15}

9ème tour : 3 MS, 1 Dim. x 3 {12}

10ème tour : 12 MS {12}

Rembourrez l’oeuf (faites en sorte de mettre la bonne quantité de rembourrage parce que vous fermerez l’oeuf à l’étape suivante).

11ème tour : 6 Dim. {6}

Coupez le fil et tirez le à travers la dernière maille. Passez-le avec une aiguille dans le brin avant des 6 MS du dernier tour et tirez fort (même technique que pour le tuto des coeurs au crochet, j’utilise toujours cette technique pour fermer mes amigurumis).

Sécurisez par un noeud et rentrez le fil.

 


 

Le tuto des minis fleurs

Matériel : Vous aurez besoin d’un crochet 3mm, de fil de coton de la taille correspondant à votre taille de crochet (j’ai utilisé du coton safran * de Drops Design et du coton DMC Natura just cotton *), d’une aiguille à laine et d’une paire de ciseaux.

Utilisez 2 couleurs différentes pour chacun des deux tours pour différencier les pétales du coeur.

Points utilisés : Anneau magique, maille serrée (MS), maille coulée (MC), demi-bride (Demi-Br.) et bride (Br.)

Technique utilisée : en rond, tour par tour

1er tour (couleur A) : 6 MS dans un anneau magique, joindre par une MC {6}

2ème tour (couleur B) : Dans chaque MS du rang précédent : 1MS, 1 Demi-Br., 1 Br., 1 Demi-Br., 1MS {30}

Coupez le fil, faites le ressortir à travers la boucle de la dernière MS et à l’aide d’une aiguille à laine, faites le passer sous la première MS du tour, puis revenir dans la boucle de la dernière MS (vous pouvez retrouver cette technique sur ma page Facebook dans une mini vidéo).

 


 

Le tuto des feuilles

Matériel : Vous aurez besoin d’un crochet 3mm, de fil de coton de la taille correspondant à votre taille de crochet (j’ai utilisé du coton safran * de Drops Design), d’une aiguille à laine et d’une paire de ciseaux.

Points utilisés : maille en l’air (ML), maille serrée (MS), maille coulée (MC), demi-bride (Demi-Br.), bride (Br.), double bride (Dbr.)

Technique utilisée : Rangs

1er rang : Former une chainette de 12 ML, tourner

2ème rang : 1 Demi-br. dans la 2ème ML à partir du crochet, 1 Br., 2 Dbr. dans la même maille, 1 Dbr., 1 Br. dans chacune des 2 mailles suivantes, 1 Demi-br., 1 MS dans chacune des 2 mailles suivantes, 1 mc dans chacune des 2 mailles suivantes, 2 ML pour tourner, 1 mc dans chacune des 2 mailles suivantes, 1 MS dans chacune des 2 mailles suivantes, 1 Demi-br., 1 Br. dans chacune des 2 mailles suivantes, 1 Dbr.,2 Dbr. dans la même maille, 1 Br., 1 Demi-br., 1 MC dans la première ML du rang.

Mouhahaha Facile hein ?!! Allez, je vous mets un diagramme pour les plus visuelles 😉

fullsizeoutput_2a4e

Coupez et rentrez le fil. Vous pouvez aussi choisir de faire une tige en formant une chainette de ML.

Cousez la fleur sur la feuille et voilà ! Vous pouvez décorer joliment votre table de Pâques !

*Liens non sponsorisés

Joyeuses Pâques !

fullsizeoutput_2a53.jpeg

Crochet·DIY·Tutoriel

Aujourd’hui je vous offre mon coeur

Tout est dit ! La Saint Valentin est passée mais comme tous les ans je participe à la collecte de coeurs bleus (au crochet ou au tricot) au profit de l’association Ninoo , fondée par Pascale Comte, qui milite pour le soutien des enfants autistes et de leurs familles et qui organise cette année le 1er avril (mais habituellement le 2 avril) le Happy Blue Day à l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Maintenant que j’ai un blog, je peux partager avec vous un tuto pour qu’à votre tour vous réalisiez des coeurs bleus au crochet pour l’association Ninoo (ou rose pour votre amoureux, ou multicolores pour vos enfants… mais n’oubliez pas de faire une bonne action ).

Alors à vos crochets et pensez à envoyer vos coeurs avant le 10 mars 2018 à l’Association Ninoo 119 rue Henri Barbusse 92190 Meudon.

Le tuto 

Matériel : Vous aurez besoin d’un crochet, de laine ou de coton, (la laine ou coton choisis importent peu, l’essentiel étant comme toujours de prendre la taille de crochet adaptée au fil choisi), d’un anneau marqueur, de rembourrage, d’une aiguille à laine et d’une paire de ciseaux.

Points utilisés : Anneau magique, maille serrée (MS), augmentations (Aug.) et diminutions (Dim.), maille coulée.

Technique utilisée : spirale, comme pour crocheter un amigurumi.

1er tour : 6 MS dans un anneau magique {6}

2ème tour : 6 Aug. {12}

3ème tour : 1 MS, 1 Aug. x 6 {18}

4ème tour : 2 MS, 1 Aug. x {24}

5ème tour : 24 MS (si vous voulez que les 2 lobes du coeur soient bien marqués comme sur le coeur de droite sur la photo d’en-tête, vous pouvez faire un autre tour de 24 MS après celui-ci, sinon passez à la suite des explications)

Pour le premier lobe, fermez votre travail par une maille coulée et coupez le fil à environ 20 cm pour la couture finale.

Recommencez pour le deuxième lobe les explications des rangs 1 à 5 (ou 6 si vous avez opté pour des lobes plus marqués) mais n’arrêtez pas votre travail.

IMG_5259

6ème tour : Sur le même lobe, faites une MS (placez un marqueur pour bien repérer cette première maille du tour).

Sur l’autre lobe, formez 1 MS dans la 1ère maille du dernier tour et formez 1 MS dans les  19 mailles suivantes.

Sur le premier lobe, sautez 4 mailles depuis la 1ère MS du tour (toujours en comptant dans le sens des aiguilles d’une montre – cf. photo ci-dessous), formez 1 MS dans la 5ème maille, puis 19 MS supplémentaires {40}

7ème tour : 40 MS {40}

8ème tour : 8 MS, 1 Dim. x 4 {36}

9ème tour : 36 MS {36}

10ème tour : 4 MS, 1 Dim. x 6 {30}

11ème tour : 30 MS {30}

12ème tour : 3 MS, 1 Dim. x 6 {24}

13ème tour : 24 MS {24}

14ème tour : 2 MS, 1 Dim. x 6 {18}

15ème tour : 18 MS {18}

16ème tour : 1 MS, 1 Dim. x 6 {12}

17ème tour : 12 MS {12}

18ème tour : 6 Dim. {6}

19ème tour : 3 Dim. {3}

Coupez le fil et tirez le à travers la dernière maille. Passez-le avec une aiguille dans le brin avant des 3 MS du dernier tour et tirez fort.

IMG_5264

Sécurisez par un noeud et rentrez le fil.

Rembourrez le coeur par le trou laissé entre les deux lobes puis cousez avec le fil laissé plus tôt.

 

Bravo vous avez fini votre premier coeur au crochet !

N’hésitez pas à partager vos photos et à commenter pour me dire ce que vous pensez du tuto, je vous répondrai avec plaisir.

 

 

Crochet·DIY·Tutoriel

Saint Valentin

La Saint Valentin approchant, j’avais envie de vous gâter.

Pour vous remercier de venir ici toujours plus nombreux et nombreuses, pour vous remercier de l’accueil fait à mon patron de mitaines (et en profiter pour vous entraîner à faire des torsades au crochet), j’ai décidé de vous offrir le diagramme de mes torsades « coeur ».

Je m’en suis servie pour réaliser des « doudous de mugs » (mug cosy en anglais) pour la Saint Valentin. A offrir sans modération à l’élu(e) de votre coeur… ou à vous-même !!

Ici il y en a pour toute la famille et la maison est plus « hygge » que jamais !

Pour réaliser les mugs cosy j’ai utilisé un fil Drops Merino Extra Fine (équivalent à de la Wooly de chez DMC) et un crochet 4mm.

Je suis partie sur une base de 42 mailles en l’air + 1

J’ai ensuite crocheté les deux premiers rangs en mailles serrées (42 MS), puis j’ai intégré les torsades une ou plusieurs fois sur la largeur de chacun des mugs cosy en fonction du rendu que je souhaitais.

Pour obtenir les 3 coeurs superposés, répéter 2 fois le motif du diagramme sur la hauteur. Terminer par 2 rangs de mailles serrées.

Torsades_coeur_Giamanella

Vous pouvez également utiliser ce diagramme pour réaliser des snoods ou bonnets, ou même des housses de coussins… Je voulais un projet rapide et facile à réaliser et le mug cosy s’est révélé être le projet idéal. Je ne résiste pas à vous remettre quelques photos en gros plan, je les adore !

Joyeuse Saint Valentin à toutes et à tous 

 

Crochet·DIY·Tutoriel

Et si on crochetait… Sans crochet ?!!

Profitant d’une promo, je me suis fait plaisir en m’offrant quelques pelotes de Waouh Wool de chez Bergère de France (ce billet n’étant pas sponsorisé, je paye ma laine, donc autant le faire quand elle est moins chère !).

C’est une laine mèche très épaisse, très douce, qui se tricote ou crochète en 20 ou 25mm… ou avec les mains !

Ceux qui me connaissent savent que je suis très mauvaise en tricot, mais par contre en crochet je suis plutôt très très à l’aise ! Cela dit je n’avais encore jamais crocheté sans crochet.

J’ai donc décidé de partager avec vous ma technique, sur la base des demi-brides (pour revoir le tuto précédent sur les demi-brides cliquez sur l’onglet « tutoriels » en en-tête).

A l’aide de ce tuto, vous pourrez réaliser des plaids (attention, il vous faudra alors plus d’une pelote !!… Plutôt 8 à 10 pelotes pour recouvrir un lit… vive les soldes quoi !), ou des housses pour recouvrir des petits coussins. Une pelote m’a suffit pour recouvrir un coussin de 35x35cm, j’en ai fait une pour chacun de mes enfants.

Chacun ayant son univers propre et sa couleur favorite, j’ai opté pour un vert bien pétard pour mon mini geek, et un rose fuchsia pour ma princesse.

Inutile de dire qu’ils les adorent !! Voyez plutôt le résultat :

Les plus observateurs auront remarqué que les deux coussins ne sont pas tout à fait identiques. C’est vrai : pour le coussin de ma fille je n’ai fait que des demi-brides, et pour celui de mon fils j’ai alterné un rang de demi-brides et un rang de mailles serrées.

Pour le salon, j’ai fait un mini plaid pour couvrir les pieds des plus frileux avec 2 pelotes, soit 1kg de laine.

fullsizeoutput_2998

Je le voulais rectangulaire, je suis donc partie sur une base de 12 ML +1, soit 12 Demi-brides par rang, sur 17 rangs au total (je suis allée au bout de la pelote, il me reste environ 1m de laine mèche que je pourrai utiliser pour du tissage par exemple).

Il mesure au final 70 cm sur 95 cm, la taille idéale pour siroter sa tisane ou son verre de vin en étant au chaud devant une bonne série (le tout en crochetant bien sûr !).

Alors, convaincu(e)s ? On se lance ? Attrapez votre laine mèche et… et c’est tout ! Cliquez sur le lien pour apprendre à crocheter avec vos mains !

Lien vers la vidéo ⇐

 

Crochet·DIY·Tutoriel

Vague de froid ? Youpi !!

Avouez-le, vous rêviez d’une vague de froid pour avoir une bonne excuse de vous crocheter des mitaines d’enfer à faire pâlir d’envie Claire Fraser* ?!

Vous avez bien fait d’attendre : elles sont là !

Je peux enfin vous annoncer la sortie du patron de mes mitaines « Scottish Braids ».

Merci donc à la vague de froid qui m’aura motivée à finaliser le patron et surtout merci aux crocheteuses qui ont assuré à la vitesse de la lumière pour le tester et qui m’ont aussi motivée à y ajouter un diagramme.

Le patron est disponible en français ou en anglais (termes US), uniquement sur Ravelry pour l’instant.

Pour avoir tous les détails, cliquez directement sur la photo ci-dessous :

Giamanella_Scottish_Braids_Close_up
↑ Cliquez pour accéder au patron ↑

 

Si vous voulez voir les modèles crochetés par mes testeuses, rendez-vous sur Instagram et recherchez le Hashtag #scottishbraidsgiamanella , vous aurez ainsi accès à la galerie photos dédiée.

Si vous ne vous sentez pas assez expérimenté(e) pour les crocheter, mais que vous rêvez de vous les offrir, envoyez-moi un mail via la rubrique « contact » pour une commande personnalisée.

*Claire Fraser est l’héroïne du roman et de la série Outlander que je vous conseille grandement 😉

Crochet·Tutoriel

La Demi-Bride

Maintenant que vous maîtrisez parfaitement la maille serrée, que diriez-vous d’apprendre une nouvelle maille ?

La Demi-Bride, ça vous dit quelque chose ? Jamais entendu parler ? Si, mais vous ne savez pas comment ça marche ?

Allez, installez-vous confortablement, attrapez un fil et un crochet, réservez vous un bon gros ¼ d’heure, je vais TOUT vous dire sur la Demi-Bride, et surtout je vais vous montrer comment la crocheter en rangs, à ma façon.

Vous pourrez utiliser la technique expliquée dans la vidéo pour réaliser des housses de coussin, des jetés de lit ou de canapé (avec des carrés assemblés par exemple), ou encore des tapis en utilisant du trapilho.

Avant de vous lancer, sachez que pour la Demi-Bride on utilise les abréviations suivantes dans les patrons rédigés : « db » ou « dbr », mais aussi « Demi-Br » ou « Demi-b ».

En anglais elle est appelée soit Half Double Crochet (ou « HDC ») en version US, soit Half Treble (ou « HTr ») en version GB.

Maintenant que vous savez tout, à vos crochets !

Cliquez sur le lien ci-dessous et lancez vous.

⇒ Lien vers la vidéo ⇐

Crochet·Giamanella

Marché de Noël : le bilan

En décembre j’ai participé à mon premier marché de Noël en tant que créatrice.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, ni en matière de ventes ni en matière de visibilité pré et post événement, c’est pour cela que j’ai décidé de rédiger ce post, pour faire non seulement un bilan pour moi mais aussi pour tous ceux et celles qui voudraient tenter l’aventure en fin d’année.

Comme il s’agissait d’une première pour moi j’avais choisi un événement où la participation aux frais se faisait en fonction du chiffre d’affaire et ne représentait pas une « location » de stand ou de châlet. De cette façon, je n’avais pas à avancer une somme astronomique au risque de ne pas rentrer dans mes frais si ça ne fonctionnait pas.

Voici le bilan, un mois après le marché.

  • L’organisation :

Sur le papier l’organisation est top : un lieu magnifique, avec beaucoup de passage, des ateliers créatifs pour les enfants organisés en même temps et une mini ferme dans les jardins.

Nous étions quant à nous installés sur la terrasse pendant 2 jours sur les 3 du marché, le troisième dans le patio.

Ce qui aurait pu être un atout (après tout nous sommes dans le Sud et le soleil était présent) ne l’a pas forcément été puisque le mistral avait décidé de s’inviter. Avec le froid, peu de gens passaient à l’extérieur et beaucoup se dépêchaient d’emmener leurs enfants voir les animaux de la ferme et retournaient se réchauffer près de la cheminée (et on les comprend !). Certains exposants ont même préféré quitter le marché avant la fin de la première journée.

Bilan mitigé de ce côté mais malheureusement la météo est imprévisible et nous en étions dépendants.

Si vous acceptez un marché de Noël, faites donc attention à l’organisation et aux aléas qui peuvent mettre en péril même la meilleure des organisations.

  • La communication :

La ville a énormément communiqué sur les événements organisés pendant les vacances de Noël. De ce point de vue la communication a plutôt été bonne.

Sur place par contre, sur notre lieu d’accueil, la communication n’a pas été aussi bonne mais nous étions tout de même signalés pour que les visiteurs puissent nous trouver.

N’hésitez pas à communiquer un max de votre côté pour vous assurer au minimum la visite de vos amis / connaissances / followers locaux.

  • Les ventes :

De ce côté, soyons honnêtes, le bilan aurait pu être plus positif. Certains articles sont très bien partis (les bonnets ont eu du succès, merci au mistral, huhu ! La dînette a également beaucoup plu ainsi que les petits objets de déco comme les cactus, plutôt de l’achat de dernière minute, « coup de tête » ou « coup de coeur »), mais globalement les achats de Noël étaient déjà faits et même si les visiteurs étaient généreux en compliments, beaucoup se sont contentés de faire du lèche vitrine.

L’illustration de ce post n’est pas là par hasard : j’ai distribué énormément de cartes de visite pendant le marché. Même s’ils avaient bouclé leurs achats de Noël, les visiteurs m’ont dit être charmés par mes créations et beaucoup m’ont demandé ma carte.

Une fois le mistral calmé (et lors de la journée dans le patio), j’ai donc installé mes cartes en libre-service.

J’ai tout de suite constaté une augmentation des visites de ma boutique en ligne, de nouveaux abonnés sur Instagram et sur Facebook, cela m’a permis de confirmer que la présentation des cartes de visite est positive, voire indispensable (quand le temps le permet).

  • Les rencontres :

Alors voilà pour moi le point le plus positif de ce premier marché de Noël (et ça tombe bien, c’était un peu aussi ce que je recherchais) : faire un max de rencontres au niveau local, et aussi me faire connaitre en tant que créatrice.

J’ai rencontré beaucoup de gens que je connaissais mais qui n’avaient aucune idée de mon activité de créatrice, j’ai croisé des commerçants que mes créations ont également intéressés… J’ai eu énormément de retours positifs sur mes créations, et je vous raconte pas comme ça m’a reboostée en fin d’année !!

J’ai aussi rencontré un journaliste de Vaucluse Matin, venu pour une autre interview, que mon travail a intéressé et qui a fini par m’interviewer !

J’ai eu droit à un encart dans l’édition du 31/12/2017, dans la rubrique « gens d’ici », si c’est pas le bonheur ça !! Et aussi la proposition de communiquer sur mes événements à venir, notamment les ateliers qui l’ont beaucoup intéressé.

Bilan hyper positif donc en matière de rencontres. Je ne pouvais espérer mieux.

  • Conclusion :

Si vous souhaitez vous développer au niveau local je vous conseille donc de participer aux marchés de créateurs locaux ou autres événements éphémères que vous trouverez près de chez vous.

Soyez vigilant(e)s sur l’organisation (y compris en terme de date de l’événement, ici un peu trop tardive comme j’ai pu le constater, la plupart des gens ayant déjà fait leurs achats de Noël).

L’option de la commission en fonction du chiffre d’affaire (et non la location d’un stand) me paraît bonne pour une première expérience, en tout cas sans risque.

N’hésitez pas à communiquer sur les réseaux sociaux et au niveau local en plus de la communication officielle.

Mettez en évidence vos flyers et/ou cartes de visite pour être sûr(e) que vos visiteurs emporteront de quoi se souvenir de vous.

Et surtout amusez-vous et souriez ! Vous allez forcément faire de belles rencontres.

Si vous voulez partager votre expérience de marché de créateurs, n’hésitez pas à commenter, je vous lirai avec plaisir !